Make your own free website on Tripod.com

Divinités Funestes
Ô Lumières dans les ténèbres...
Table des matières
   
    Les vivants peuvent vénérer une multitude de dieux; ce sont tous des aspects du même pouvoir divin mystérieux qui gouverne tout. Il y a des dieux pour symboliser pratiquement tous les aspects de la vie. Il est donc logique que la mort, en tant que passage obligé et chapitre extrêmement important de l'existence, soit elle aussi représentée par des divinités.

    Comme la plupart des sorciers, les nécromanciens font parfois appel à l'aide des dieux dans leur magie. Voici quelques divinités, toutes funestes et obscures mais également porteuses de renaissance, qui sont impliquées dans la nécromancie.



Hécate
Hécate

Déesse grecque de la nuit, de la sorcellerie et des mystères. Souvent invoquée par les sorciers, en particulier la nuit sur des croisées de chemin (ses lieux sacrés de prédilection), pour tout ce qui touche la découverte de nouveaux pouvoirs. En tant que déesse du secret, on la prie aussi pour le respect de la règle #4, Garder le Silence, et pour protéger l'identité des pratiquants de la magie. Chez les nécromanciens, Hécate est vénérée comme la grande enseignante à qui on peut s'adresser pour développer ses dons. Côté défense et protection, les formules et les hymnes qui la mentionnent repoussent et effraient les démons inférieurs, et sur la requête d'un sorcier, elle peut saboter les pouvoirs d'un nécromancien qui les emploie pour faire le mal.



Anubis
Anubis

Dieu égyptien de l'embaumement et des rites funéraires, et gardien des passages de la mort. Anubis aide les défunts à trouver leur chemin dans l'au-delà, mais c'est aussi un dieu de passage et d'escapades, qui ouvre des portes reliant les domaines des défunts et des esprits à notre monde physique. Les nécromanciens peuvent donc l'invoquer pour obtenir la permission de joindre des défunts particulièrement lointains ou difficiles à contacter directement. Lorsqu'un fantôme perdu, confus ou effrayé demande de l'aide pour atteindre l'au-delà, Anubis est également un excellent dieu à invoquer. De plus, comme il participe au jugement des âmes des morts, Anubis peut être invoqué pour différencier les bons fantômes des mauvais et éviter d'être trompé par des défunts mal intentionnés.



Osiris
Osiris

L'un des plus grands dieux égyptiens, Osiris est le dieu de la bienveillance, du jugement, des morts et de la renaissance, ainsi que l'époux d'Isis, la déesse universelle de l'amour et de la magie. Les nécromanciens font appel à lui pour toutes sortes de requêtes: communiquer avec un mort difficile à contacter, se protéger contre les effets nocifs de l'essence de mort, vaincre des créatures nécromantiques qui servent le mal, distinguer les bons esprits des mauvais, faire des voyages astraux dans l'au-delà, anéantir des démons, etc. Comme Osiris est à la fois un dieu de vie et de mort, qui règne sur les arbres et les champs autant que sur les cimetières, il est un formidable allié pour rétablir l'équilibre entre les deux essences dans des situations chaotiques ou dangereuses.



Charon
Charon

Le grand Passeur du panthéon grec. Charon est dieu-guide et navigateur qui emmène les âmes lors de leur première traversée du Styx, j
uste après leur mort. Le Styx est un monde de glace inerte, où coule un fleuve de pur froid; sans l'aide d'un dieu serviable, les âmes des morts auraient bien du mal à s'y frayer un chemin. C'est pourquoi Charon est un dieu particulièrement apprécié, au point où on lui fait parfois des offrandes en argent (on lui consacre des pièces !) pour le remercier de son aide. Charon est donc surtout invoqué pour aider des âmes bloquées dans leur voyage, pour leur offrir un chemin vers d'autres mondes. Certains sorciers sont en quelque sorte bénis par Charon: ils ont le pouvoir de propulser magiquement les âmes d'un côté ou l'autre du Styx, mais doivent faire bien attention de ne pas accorder accidentellement le passage à des démons venus des mondes inférieurs...

Table des matières